UN PARTENARIAT INEDIT POUR ACCROITRE LA SECURITE ROUTIERE EN WALLONIE

4
647

Mardi 22 septembre 2015 — Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité Routière, et la société Coyote Systems Benelux ont le plaisir d’annoncer la signature d’une convention inédite entre la société Coyote Systems Benelux et la Wallonie qui permettra d’améliorer la sécurité de tous les usagers des routes wallonnes.

Depuis son entrée en fonction, le Ministre a mis la sécurité routière au centre de ses décisions en matière de Travaux publics. Les collaborations avec de nombreux acteurs de la sécurité routière se sont dès lors poursuivies et renforcées (associations, Police fédérale et Polices locales, Parquets, …). 

Aujourd’hui, la volonté poursuivie par le Ministre Maxime PREVOT est de nouer des partenariats avec des nouveaux acteurs : des fournisseurs de données routières.

Grâce au développement des technologies de la communication, il est désormais techniquement possible de récolter un grand nombre d’informations des usagers de la route en passant par des applications mobiles. De plus, à l’inverse, la réception de données peut également être instantanée pour les automobilistes qui les reçoivent directement dans leurs véhicules afin d’optimiser leurs déplacements.

L’objectif visé par le Ministre consiste donc à coopérer et échanger des données et des outils technologiques dans une perspective de sécurité routière et d’information de trafic.

L’opérateur, avec lequel une convention est signée ce mardi 22 septembre 2015, est la société Coyote Systems Benelux.

La collaboration vise à échanger des informations à titre gratuit entre les services de l’administration wallonne en charge de la gestion des routes et la « communauté Coyote », au bénéfice de TOUS les usagers et pas uniquement des membres de la communauté Coyote. Cet échange vaut aussi bien pour la gestion en temps réel du trafic que pour les données statistiques utiles sur le moyen et long terme pour l’amélioration de l’infrastructure ou l’information aux usagers.

1.    La gestion du trafic en temps réel

Coyote va désormais partager les données générées par son système communautaire, autrement dit les alertes de sécurité routière, avec la Wallonie. Chaque mois, il s’agit de plus de 4 millions d’informations correspondant à des perturbations et dangers rencontrés sur les routes en Wallonie (rétrécissements, ralentissements, véhicules arrêtés, accidents, objets sur la voie, …).

La Wallonie, disposant désormais d’un accès en temps réel à l’ensemble de ces données, pourra les exploiter dans le cadre de ses missions de gestion du trafic, notamment au travers d’une infos-trafic destinée à tous les usagers via les canaux habituels : radio, systèmes GPS ou encore sites internet.

De son côté, la Wallonie partagera avec Coyote ses propres informations de sécurité routière détenues par le centre wallon de gestion du trafic (PEREX) dont notamment : les travaux routiers, les chantiers mobiles, les incidentsles véhicules à contre-sens, les données météorologiques (visibilité réduite, précipitation hivernales, …). La communauté Coyote pourra dès lors bénéficier de tous ces renseignements complémentaires.

2.    Les actions en matière de statistiques

Coyote va développer une interface qui permettra à l’administration wallonne de disposer de diverses données supplémentaires. Par exemple, les services de l’administration wallonne pourront disposer d’informations sur des zones précises comme le nombre de véhicules par heure, la vitesse moyenne, la vitesse pratiquée par 85% des véhicules et le temps de parcours. Ces renseignements très utiles s’additionneront aux données connues pour définir des actions efficaces en matière d’aménagement de voirie ou de sensibilisation des usagers de la route.

La Wallonie partagera également avec Coyote ses propres données de sécurité routière telles que les zones à haut risques (ZHR) de façon à inviter, via le système Coyote, à une plus grande prudence dans ces zones.

Pour Maxime Prévot, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité Routière : « Ce partenariat, basé sur les avantages des nouvelles technologies de l’information et qui pourra être également conclu avec tout autre opérateur est une vraie opération win-win permettant un échange de données particulièrement utile pour la sécurité de tous les usagers des routes wallonnes et pour la gestion du trafic. Il s’agit d’un outil supplémentaire visant à réduire le nombre de victimes sur les routes et à éviter ainsi les trop nombreux drames familiaux.»

Pour Vincent Hébert, directeur général de Coyote Systems Benelux: « Nous approchons tout doucement du million d’utilisateurs Coyote en Belgique. Face à la masse d’informations-trafic que cette imposante communauté génère chaque jour, il nous paraissait de notre devoir de les partager avec les instances publiques pour ainsi contribuer à plus de sécurité sur nos routes. Notre technologie, sans cesse améliorée pour rester à la pointe, permet la production de données précises, très nombreuses, extrêmement fiables et disponibles en temps réel ; un apport qui, je l’espère, sera des plus utiles à la Wallonie. »

 

4 Commentaires

  1. Undeniably imagine that that you stated. Your favorite justification seemed to be on the internet the simplest thing to consider of. I say to you, I definitely get irked whilst people consider worries that they plainly do not realize about. You managed to hit the nail upon the top and defined out the entire thing without having side-effects , folks could take a signal. Will likely be back to get more. Thanks

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here