Peut-on utiliser Coyote en Suisse ?

0
617

Outil d’aide à la conduite, Coyote améliore le confort de conduite de ses utilisateurs. Ainsi, pour les trajets quotidiens ou pour les déplacements à l’étranger, Coyote aide à rouler à la bonne vitesse et à anticiper les zones de danger grâce aux alertes. Pourtant, cette technologie n’est pas autorisée partout. En Suisse, Coyote est interdit. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour vous déplacer en Suisse en toute sérénité !

Suisse : une législation stricte pour les outils d’aide à la conduite

En Suisse, tous les systèmes d’alerte de zones de danger, comme Coyote, sont interdits. Qu’elle soit installée dans des GPS ou des applis téléchargées sur smartphone, la Suisse sanctionne fermement l’usage de cette technologie ainsi que sa possession.

Même si votre GPS est éteint ou que votre appli n’est pas ouverte, le simple fait d’avoir sur soi un appareil qui avertit des zones de danger expose son utilisateur à une forte peine : confiscation de l’appareil et amende allant jusqu’à 600 francs suisses (voire 1 000 francs suisses dans certains cantons).

Attention aux contrôles aux frontières en Suisse

L’article 98A précise qu’il est interdit en Suisse « d’importer, d’emporter, d’utiliser, de promouvoir, d’installer, de transmettre tout dispositif de signalement des dispositifs de contrôle de radars ou de contrôles de police sur le sol suisse. » Ainsi, lors d’un contrôle aux frontières, les douaniers peuvent verbaliser l’utilisateur d’un boitier Coyote ou de l’application. Pour les touristes qui traversent la Suisse, il vaut mieux laisser votre Coyote à la maison, désinstaller l’application ou bien cacher efficacement votre boîtier.

La méthode la plus sûre ? Le faire parvenir par la poste sur votre lieu de vacances !

Les pays interdisant les alertes « zones de danger »

Si la Suisse est le pays où la réglementation est la plus stricte concernant les outils d’aide à la conduite comme Coyote, d’autres pays en interdisent aussi leur utilisation.

Après l’Autriche, la Bosnie, la Slovaquie, et Chypre, l’Allemagne, depuis le 27 avril 2020, impose une nouvelle réglementation pour l’usage des alertes de « zones de danger » sur les GPS et les applications mobiles. Ainsi, lors de déplacements outre-Rhin, les conducteurs utilisant Coyote doivent désactiver cette option.

Lors d’un déplacement à l’étranger, il est impératif de vous renseigner sur la réglementation en vigueur concernant l’utilisateur de système d’aide à la conduite. D’ailleurs, la Belgique réfléchit actuellement à l’interdiction de ces fonctionnalités sur les GPS et les applis. Lors de vos déplacements à l’étranger, pensez à vérifier la législation en vigueur.

Et pour rappel, Coyote est 100% légal en Belgique et en France. Un plus indéniable pour la sécurité routière.