A quelle distance flashent les radars ?

0
462

Nombreux sont les automobilistes qui ont déjà pilé à l’approche d’un radar pour éviter de se faire flasher. Une stratégie assez dangereuse pour les voitures qui vous suivent, et pas toujours payante pour éviter de trouver un PV dans sa boîte aux lettres quelques jours plus tard. En effet, pour savoir si cette technique est efficace, il faut connaître la distance à laquelle vous vous trouviez de l’appareil.

Radar classique ou radar discriminant ?

Si vous êtes descendu à la limite maximale autorisée moins de 50 m avant le radar, c’est trop tard ! En effet, la plupart des radars, en particulier les radars fixes, flashent à une distance de 50 m.

Les radars discriminants, en revanche, flashent à 45 m. Ces modèles, datant de 2011, sont plus précis dans tous les domaines puisqu’ils sont capables de déterminer la voie de circulation, la catégorie de votre véhicule (les voitures ne sont pas soumises aux mêmes limitations de vitesse que les camions), et ils peuvent fonctionner à double sens, c’est-à-dire qu’ils peuvent vous flasher à l’avant ou à l’arrière. Vous pouvez donc vous faire flasher 45 m avant le radar ou 45 m après.

Quand sont placés les panneaux de signalisation des radars ?

Si le radar est signalé, vous n’êtes pas censé vous faire “piéger” par le radar. En effet, légalement, le panneau est installé plusieurs centaines de mètres avant l’appareil :

  • Pour les zones limitées à 120 km/heure, le panneau est implanté 600 m avant le radar, à 50 m près.
  • Pour les zones limitées à  80 km/heure, le panneau est implanté 400 m avant le radar, à plus ou moins 50 m.
  • Pour les zones limitées à 70 km/heure, le panneau est implanté 300 m avant le radar, avec une marge de 50 m.

Sur ces panneaux, on trouve deux types de mentions : “pour votre sécurité, contrôles radars fréquents” et “pour votre sécurité, contrôles automatiques”.

Ces panneaux sont aussi de plus en plus souvent installés à l’entrée des villes, pour rappeler la limitation maximale de vitesse à 50 km/heure dans les agglomérations.

Les radars sont (un peu) tolérants

Si les radars flashent à 50 m ou moins, pas de panique cependant ! Vous pouvez en effet vous appuyer sur les panneaux de signalisation ou vous équiper d’un assistant d’aide à la conduite pour rouler plus sereinement. Sachez aussi que les radars possèdent une certaine tolérance. Pour les routes limitées à plus de 100 km/heure, la tolérance est de 5 %. Concrètement, si vous êtes sur une autoroute limitée à 120 km/heure et que vous circulez à 160 km/heure, la vitesse retenue est de 152 km/heure. En dessous de 100 km/heure, cette tolérance est de 5 km/heure. Pour les radars embarqués, cette marge est de 10 % ou 10 km/heure.