Région bruxelloise : 2 nouveautés accompagnent les membres de la Communauté Coyote

0
288

Encore plus de sécurité routière

Vendredi 21 février 2020 — Le leader européen des assistants d’aide à la conduite s’allie au gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale pour encore plus de sécurité routière. Le système communautaire Coyote alerte désormais ses utilisateurs afin d’accroitre leur vigilance à l’approche de carrefours dangereux et exclut les rues scolaires de ses itinéraires bis.

Plus de vigilance à l’approche des zones à concentration d’accident et pas de passage dans les rues scolaires

Toujours soucieux d’améliorer la sécurité routière, le système communautaire a développé deux nouveautés spécifiquement pour la Région de Bruxelles-Capitale.

La première est une alerte, apparaissant par pop-up, signalant les ZACA ou zones à concentration d’accident de niveau 1. Grâce à cette nouvelle notification, les membres de la Communauté Coyote sont avertis lorsqu’ils approchent des carrefours à risques. L’alerte Coyote les incite donc à redoubler de vigilance dans les ZACA.

La deuxième nouveauté concerne l’intégration dans le système de guidage Coyote d’un module qui limite – en cas d’embouteillage – la redirection du trafic de transit dans les « rues scolaires » le matin et le soir (hors weekend). Aucun trafic de transit ne passera devant un établissement scolaire s’il s’agit de membres de la Communauté Coyote.

Elke Van den Brandt, Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière, commente : « Nous avons rencontré Coyote Systems Benelux fin 2019 et nous avons réfléchi ensemble à des solutions pour améliorer la sécurité routière en Région de Bruxelles-Capitale. Depuis quelques années, les écoles souffrent de plus en plus du trafic de délestage provoqué par les itinéraires « bis » proposés par certaines app et systèmes de navigation. C’était donc une de mes priorités de sécuriser les zones où se trouvent de nombreux enfants en réduisant tant que possible le trafic de transit. Nous avons également travaillé ensemble à la réduction des risques dans les zones très accidentogènes. Avertir l’automobiliste à l’approche de carrefours dangereux est vraiment le complément idéal à la signalisation  et aux aménagements de voirie que nous mettons déjà en place. »

Vincent Hébert, directeur général de Coyote Systems Benelux, explique : « Avec notre Communauté de 1,630 million de membres, nous pouvons impacter positivement la sécurité routière. Nos abonnés sont d’abord très nombreux mais il s’agit surtout de conducteurs engagés, très attentifs aux alertes qu’ils reçoivent. Nous sommes ravis de pouvoir mettre ce fabuleux outil au service de la sécurité routière en Région bruxelloise. »