Plus de 100 zones accidentogènes en Wallonie maintenant signalées par Coyote

0
693

Lundi 9 mai 2016 — Dans le cadre de la convention signée en septembre dernier entre Coyote Systems Benelux et la Région Wallonne, les utilisateurs Coyote seront désormais avertis lorsqu’ils traversent une des zones accidentogènes identifiées par la Région Wallonne.

 

La collaboration entre Coyote et le cabinet du Ministre Maxime Prévot porte sur l’échange d’informations à titre gratuit entre les services de l’administration wallonne en charge de la gestion des routes et la communauté Coyote, au bénéfice de la sécurité routière.

Dans ce cadre, la Région Wallonne a transmis à Coyote la localisation d’une centaine de zones accidentogènes de façon à informer les utilisateurs Coyote, d’adopter une plus grande vigilance à l’approche de ces zones à  risques.

Désormais, les utilisateurs Coyote seront amenés à accentuer leur vigilance et à réduire leur vitesse à l’approche de ces zones accidentogènes sur des tronçons de :

  • 4 km sur les autoroutes
  • 2 km sur les routes
  • 500 m en ville

Les zones accidentogènes seront signalées comme « zone de danger » sur les boîtiers Coyote et l’app iCoyote sur les smartphones.

L’objectif visé par Maxime Prévot, le Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité Routière, et par Coyote Systems Benelux est de rendre les routes plus sûres.

Depuis plusieurs années, Coyote partage en temps réel avec le centre wallon de gestion du trafic (PEREX) plus de 4 millions d’informations par mois correspondant à des perturbations et dangers rencontrés sur les routes en Wallonie (rétrécissements, ralentissements, véhicules arrêtés, accidents, objets sur la voie, …).

Pour en savoir plus sur la convention signée entre la Région Wallonne et Coyote Systems Benelux, suivez le lien vers le communiqué diffusé en septembre 2015 : « Un partenariat inédit pour accroître la sécurité routière en Wallonie« . 

ZDD_FRcarte-ZHR

Bénédicte Van Moortel
Media Officer