Les rues scolaires : de quoi s’agit-il ?

0
482

La rue scolaire a fait son apparition dans le code de la route depuis moins d’un an, le 20 octobre 2018. Il s’agit d’un nouveau procédé d’usage de la chaussée qui permet de réserver la voie publique à des fins de sécurité. Concrètement comment cela marche-il ?

Une rue scolaire est une rue d’école, qui aux heures de pointes, aux entrées et sorties des classes, est fermée temporairement à la circulation des véhicules motorisés. Durant ces heures, vous ne pouvez emprunter cette rue qu’à pied ou à vélo. Ni voiture ou mobylette n’y sont autorisées à circuler. Toutefois, il est permis aux conducteurs de véhicules à moteur habitant dans la rue concernée ou à ceux dont le garage se trouve dans la rue d’y circuler à faible vitesse. Une exception est prévue pour les services de secours et d’utilité publique.

Mise en place : pourquoi et comment ?

Afin d’assurer la sécurité routière à l’entrée des écoles, cette pratique est déjà établie dans 19 rues de la Région de Bruxelles-Capitale dont 6 sont déjà définitives. Des phases tests sont actuellement toujours en cours en Wallonie mais aussi en Flandre.

La mise en place d’une rue scolaire dépend bien évidemment de la volonté du gestionnaire de la voirie. La plupart du temps il s’agira de l’autorité communale. Le conseil communal sera compétent en vertu de la loi relative à la police de la circulation routière pour l’adoption d’un règlement spécifique de circulation. Les modalités d’adoption et de tutelle sur ces règlements sont propres à chacune des Régions.

Signalisation 
L’article 22 du code de la route prévoit une signalisation appropriée à savoir le signal C3 flanqué d’un additionnel spécifique.

C3 panneau

Toutefois, le code de la route précise encore que le terme « rue scolaire » désigne une voie publique située à proximité d’un établissement scolaire qui est temporairement et à certaines heures, pourvue à ses accès d’une barrière déplaçable sur laquelle est apposé le signal C3 complété par un panneau additionnel portant la mention « rue scolaire ».

Cela signifie donc que la signalisation ne peut être placée que dans les rues dans lesquelles se situe une école au moins et que d’autre part cette signalisation reste déplaçable. Il conviendra de bien désigner l’autorité qui sera en charge du placement des barrières.

Comment circuler dans une rue scolaire ?


Les conducteurs qui sont admis à la circulation sur base des règles précitées doivent circuler au pas dans la rue scolaire.

De même, il est prévu par le code de la route que ces derniers doivent céder le passage aux piétons et aux cyclistes ainsi que la priorité et, au besoin, ils doivent s’arrêter.

D’une manière générale, les conducteurs de véhicules à moteur ne peuvent mettre en danger ni les piétons, ni les cyclistes et ils ne les gênent pas à l’instar du comportement qui doit être tenu dans les zones de rencontre par exemple.