Infrabel étend sa collaboration avec les App’ de navigation pour toujours plus de sécurité aux passages à niveau.

0
255

Coyote diffusera un signal incitant à la prudence… désormais aussi en zone portuaire.

Afin de réduire les accidents aux passages à niveau, Infrabel étend sa collaboration avec les fournisseurs de services de navigation Flitsmeister et Coyote. Tout comme Waze, qui le fait depuis le printemps, ils diffuseront désormais un signal d’avertissement en amont d’une intersection avec le rail. Dans le même temps, le gestionnaire de l’infrastructure augmente le nombre de passages à niveau référencés en y incluant les zones portuaires (1 accident sur 3 s’y produit)… au sein desquelles une campagne de sensibilisation est lancée ce jour.

Lutter contre la distraction et une mauvaise visibilité 

Franchir délibérément un feu rouge à hauteur d’un passage à niveau demeure, année après année, la principale cause d’accident. Mais, et les analyses réalisées par Infrabel le montrent clairement, la distraction et la mauvaise visibilité jouent également un rôle important ! Afin d’accentuer l’attention des usagers de la route, et d’accroître encore la visibilité des passages à niveau, Infrabel étend sa collaboration avec les fournisseurs d’applications de navigation. Ainsi, après Waze au printemps, les populaires Flitsmeister et Coyote vont également diffuser un signal d’avertissement en amont d’une intersection avec le rail. 

Concrètement, lorsqu’un conducteur va croiser un passage à niveau sur son trajet, il reçoit via l’application un premier signalement : il voit apparaître, sur son écran, une icône spéciale et entend une notification sonore. Lorsqu’il arrive à proximité immédiate des voies, le conducteur reçoit un deuxième avertissement sonore et lumineux. En plus des panneaux de signalisation, des feux, des sonneries et autres marquages routiers, cette alerte supplémentaire l’incite à faire preuve de vigilance. Et l’on sait que relever le niveau d’attention est déterminant lorsqu’il s’agit d’éviter un accident. 

Cette avancée a été rendue possible grâce à la politique « Open data » d’Infrabel. L’emplacement (soit les coordonnées GPS) des passages à niveau publics belges y est disponible gratuitement depuis près de 2 ans. Mais il y a du neuf ! Infrabel devient l’un des premiers gestionnaires d’infrastructure ferroviaire en Europe à mettre également à disposition les coordonnées des passages à niveau situés… en zone portuaire ! Une évolution primordiale, à la lumière des statistiques d’accidents : 1 sur 3 a lieu dans ces infrastructures. Une campagne de sensibilisation va donc les cibler.

Rouge = stop !

Ce n’est pas la première fois qu’Infrabel mène une action pour plus de sécurité aux passages à niveau dans les ports. Mais un rappel était nécessaire. Les chiffres indiquent en effet une augmentation très nette du nombre de faits : de 10 en 2018 à 17 en 2019 ! Ils ont fait 3 blessés graves l’an dernier. 

Ce constat s’explique en partie par le nombre élevé de passages à niveau dans nos ports, mais aussi parce que beaucoup de camions y circulent et les chauffeurs sont souvent très pressés. Ainsi, les enquêtes montrent que 80% des accidents aux passages à niveau se produisent parce que les conducteurs franchissent volontairement un feu rouge. D’où le slogan simple d’une nouvelle campagne qui démarre ce lundi 30 novembre : Rouge = stop ! 

Aux points de passage de la majorité des camions, dans les ports d’Anvers, de Zeebruges et de Gand, de grandes banderoles portant le message de sécurité « Red=Stop » ont été installées. Un slogan est en anglais vu le caractère international de ces lieux. En raison de la crise sanitaire, la campagne de sensibilisation se déroule également en grande partie en mode numérique… avec le soutien de nombreux partenaires au rang desquels les ports mais aussi Flitsmeister, Coyote et Waze. La Febetra (la fédération des transporteurs belges) et la CSC Transcom participent également au projet. Des films d’animation sont diffusés via les canaux internes et les médias sociaux de tous ces partenaires. Les chauffeurs de camion y sont invités à utiliser l’une des applications de navigation… et bien sûr, à s’arrêter quand c’est rouge !

Quelques chiffres

  • 45 accidents, ayant fait 7 morts et 6 blessés graves, en 2019
  • 17 accidents en zone portuaire en 2019 (Anvers 12, Zeebrugge 4, Gand-Maritime 1)
  • 6.540 minutes de retard en 2019 (soit 20 minutes de retard/jour) 
  • 1700 passages à niveau en Belgique (au 1/1/2020)