Départs en vacances : faites le choix de la sécurité

0
416

Mercredi 1 juin 2016 —  A quelques jours des grands départs en vacances, l’avertisseur de dangers Coyote est plus que jamais l’atout sécurité des automobilistes partout en Europe. Les vacanciers visitant l’Hexagone peuvent faire usage de leur Coyote sans aucun risque d’infraction.

Anticiper pour adapter sa conduite et mieux éviter les dangers : c’est l’objectif de la technologie Coyote. Sur la route des vacances, souvent longue et encombrée, l’avertisseur de dangers Coyote est le meilleur atout pour éviter les mauvaises surprises et arriver à destination en toute sécurité.

Coyote signale avec précision et en temps réel :

  • les limitations de vitesse à respecter, partout en Europe
  • les ralentissements, leur durée et distance
  • les accidents
  • les rétrécissements de chaussée
  • les objets sur la voie
  • les véhicules roulant à contre-sens
  • les véhicules à l’arrêt sur le bord de la route
  • les zones accidentogènes équipées de radars fixes, mobiles et tronçons (ou zones de danger et zones à risque en France et Allemagne)
  • les endroits où la chaussée est dégradée
  • les endroits où la visibilité est réduite
  • les portions de route glissante

Coyote combat aussi le risque de somnolence. Grâce à l’analyse de quatre critères (variations de vitesse, variations de direction, heure et durée du trajet), Coyote peut conseiller une pause à l’automobiliste avant qu’il ne soit trop tard.

Fort d’une communauté de 5 millions d’utilisateurs en Europe dont 1 million en Belgique, Coyote informe en temps réel et avec précision les vacanciers se déplaçant partout en Europe, et les aide à anticiper et adapter leur conduite pour plus de sécurité routière. Coyote peut être utilisé en toute légalité en Belgique, France, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Espagne, Italie et Pologne.

———–

Coyote : 100% légal en France Coyote


Grâce à une mise à jour automatique dès passage de la frontière, les  produits Coyote achetés en Belgique sont entièrement conformes à la législation française et européenne. Ils peuvent dès lors être utilisé en France sans aucun risque d’infraction.
Depuis cinq ans, les avertisseurs de radar sont interdits en France. Le Coyote en France est devenu un assistant d’aide à la conduite 100% légal.
Pour les utilisateurs belges, aucun risque d’infraction. Dès passage de la frontière, la mise en conformité à la législation française du boîtier (ou de l’application smartphone selon) se fait automatiquement et sans aucune intervention manuelle.
L’avertisseur de dangers Coyote devient alors un assistant d’aide à la conduite parfaitement légal. Dès que l’utilisateur belge quitte le territoire français et rejoint la Belgique, le Coyote repasse en mode d’origine. Les adaptations successives sont comprises dans l’abonnement du service Coyote.
Dans l’Hexagone, les fonctionnalités de base des produits Coyote et le principe communautaire restent inchangés. Ils conservent toute leur efficacité et continuent à avertir l’utilisateur des aléas de la route.