Coyote réunit Nigel Bailly et Stéphane Lémeret en GT3 !

0
576
Stéphane Lémeret & Nigel Bailly

Pilote paraplégique soutenu depuis des années par la société Coyote, Nigel Bailly a annoncé son programme 2022 : il s’attaquera au GT World Challenge Endurance au volant d’une Bentley Continental GT3 du team CMR. Il sera épaulé par un autre pilote portant les couleurs de Coyote depuis des années, Stéphane Lémeret.

Après les 24 Heures du Mans en proto LMP2 en 2021, Nigel Bailly s’attaque à un nouveau challenge impressionnant en 2022 : les 24 Heures de Spa (et tout le championnat dont ces dernières font partie) au volant d’une des plus belles GT de l’histoire, la Bentley Continental GT3 du team français CMR.

« Grâce à Stéphane Lémeret, que je connais depuis pas mal de temps (notamment parce qu’il fait partie des pilotes soutenus par Coyote) et qui roule pour cette formation depuis 2019, j’ai pu entrer en contact avec le boss de CMR, Charly Bourachot », explique Nigel. « Le courant est bien passé avec ce dernier et très vite, nous avons eu envie de travailler ensemble. Du coup, Charly a imaginé mettre Stéphane à mes côtés pour la saison. Voilà comment l’histoire s’est faite ! »

Stéphane Lémeret n’a effectivement pas dû se faire prier pour reprendre du service en GT3… « Après quatre saisons de GT4, il est vrai que les sensations du GT3 me manquaient. Le plaisir de piloter cette Bentley GT3, avec laquelle j’ai juste disputé les 24 Heures de Spa 2020, est extraordinaire. Je suis donc ravi de faire équipe avec Nigel, avec qui je m’entends très bien depuis des années, et qui m’impressionne par sa volonté de bien faire les choses et de progresser dans la hiérarchie des pilotes de haut niveau. J’espère que mon expérience du team CMR, de la voiture, du GT3 et des 24 Heures de Spa lui seront utiles dans cette optique. »

Enfin, nous pouvons déjà vous révéler que le troisième pilote de la Bentley CMR sera également belge, ce qui devrait faire de l’équipage de la Continental GT3 le seul équipage 100% belge en GT World Challenge Endurance en 2022 !Chaque chose en son temps mais un petit indice quand même : ce pilote s’étant déjà imposé au Mans a également déjà souvent porté les couleurs de Coyote !