Conducteur fantôme: que faire?

0
989

Voici les conseils de l’Agence wallonne pour la sécurité routière

Vous vous retrouvez accidentellement à contresens:
– L’important est de ne pas paniquer.
– Ralentissez et allumez les feux de croisement et les feux de détresse. Surtout n’accélérez pas pour gagner au plus vite la prochaine bretelle d’accès.
 – Si aucun véhicule n’arrive en face, dirigez-vous vers la bande d’arrêt d’urgence afin de vous y arrêter. Par contre, si des véhicules se dirigent vers vous, il vaut mieux serrer le plus possible à droite pour qu’ils puissent faire une manœuvre d’évitement par la droite.
Vous voyez un conducteur fantôme qui se dirige vers vous. Vous avez entendu une annonce à la radio:
– Ralentissez et serrez à droite. Les études montrent que les conducteurs fantômes ont tendance à rouler à droite (donc, sur la bande de gauche pour le conducteur dans le bon sens). Mieux vaut rester de l’autre côté pour l’éviter.
 – Enclenchez les feux de détresse.
–  Faites des appels de phare lorsque vous croisez le conducteur fantôme. Pas avant afin d’éviter de le faire paniquer.
Comment signaler un conducteur fantôme ?
– Soit via Coyote soit en appelant la police, après vous être arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence.
-Appeler via une borne téléphonique permet à la police de localiser rapidement et directement l’endroit.
– Si vous apprenez par la radio qu’un conducteur fantôme circule sur votre route, si c’est possible, arrêtez-vous à la première aire de repos.
(7Dimanche; 18/12/2016)